Retournement : Voici pourquoi Boris Bertolt donne ‘enfin’ raison à Samuel Eto’o

Depuis quelques jours, le journaliste et lanceur d’alerte Boris Bertolt mène une fronde implacable et impitoyable contre le Président de la Fédération camerounaise de football Samuel Eto’o. Dans le cadre de l’affaire de la rupture avec Coq Sportif et la signature annoncée avec One All Sports Boris Bertolt ne lâche pas le Pichichi. Dans une nouvelle sortie, il a fini par lui donner raison.. mais ironiquement


SAMUEL ETO’O A RAISON, IL Y A CEUX QUI FONT L’HISTOIRE ET IL Y A DES COMMENTATEURS

Certains peuvent penser que ces propos de Samuel ETO’O frisent du mépris et de l’arrogance. Moi je ne pense pas. J’estime plutôt qu’il a parfaitement raison.
Il y a effectivement des gens qui font l’histoire par leurs actes et d’autres qui commentes, analysent et révèlent. C’est exactement cela le travail des journalistes et des lanceurs d’alerte. Révéler des dessous des affaires. Commenter des situations douteuses. Dévoiler des scandales.
Le problème c’est que l’histoire n’est pas seulement positive mais également négative. Et c’est chacun qui choisi quelle trajectoire il donne à sa propre histoire.
Il y a moins de deux mois Samuel Eto’o a été condamne en Espagne pour fraude fiscale. 22 mois de prison avec sursis et une amende de 1,8 millions d’euros. Soit près d’un milliard 800 millions Fcfa. Ca aussi C’est l’histoire. Et c’est son histoire.
Donc quand aujourd’hui le même Samuel ETO’O embarque l’Etat du Cameroun, l’image dans une affaire telle que celle de ONE ALL SPORTS qui pue le blanchiment d’argent à distance. Il faudrait qu’il sache que c’est également son histoire qu’il écrit.
Notre travail, celui des commentateurs est de le lui rappeler. Car demain, il ne faudrait pas qu’il vienne nous dire qu’il était jeune et que ses amis ou ses avocats l’ont trompé comme en Espagne. C’est lui qui aura écrit cette histoire.
Chacun choisit comment écrire son histoire. Il y a ceux qui écrivent pour sortir par la grande porte: Mandela, Didier Drogba, Sankara et autres. Et il y a d’autre qui écrivent effectivement leur histoire pour sortir par la petite porte comme Mobutu ou encore Donatien Kouagne.
A Samuel ETO’O de décider comment il sortira de l’histoire et nous commenterons sa sortie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.