Drame : 3 morts dans un éboulement à Batouri voici les détails

Le drame survenu aux premières heures du Dimanche 14 Août 2022 vient allonger le macabre décompte des décès enregistrés ces deux derniers mois dans plusieurs sites d’exploitation minière dans la kadey. Le bilan cette fois fait état de 3 morts et 4 blessés.

La tragédie s’est produite aux premières heures du Dimanche 14 Août 2022 sur le site d’exploitation minière à Kambele par Batouri dans la région de l’Est, appartenant à l’expatriée chinoise Mme Wang, les personnes décédées ont été identifiés par le commandant de la brigade territorialement compétente l’adjudant-chef major Pierre Mirihoul dont les éléments ont fait une descente sur les lieux , il s’agit des nommés: Ngangam Youssouf âgé de 36 ans environs, Ngambesso Geovanie 17 ans, et Charles Boumzina 22 ans on enregistre aussi 4 blessés à l’instar de Diksia Isiaque né vers 1989, Hamada Messi Darci âgé de 20 ans, Gaba Yandouba Arnorl 23 ans et la dernière victime pas encore identifiée. Le commandant de la brigade de gendarmerie territorialement compétente renseigne selon les premières enquêtes que ces 3 citoyens morts n’étaient pas autorisés à se retrouver sur ce chantier privé , où il se sont introduits clandestinement.

Madame le substitut du procureur de la République près les tribunaux des instances de Batouri qui accompagnait le commandant Pierre Mirihoul a instruit la mise en morgue des dépouilles à l’hôpital de district de Batouri et la prise en charge des 4 blessés .

Il faut rappeler que le 27 juillet dernier le préfet de la Kadey, DjadaïYakouba avait signé un arrêté préfectoral portant fermeture de toutes les sociétés minières en activités à Kambele dans l’arrondissement de Batouri pour des faits suivants :
– Morts récurrentes des personnes par éboulement du fait du non respect des normes sécuritaires en matière d’exploitation minière.
– Non respect des normes environnementales
– Dégradation de la route nationale N°10

Mais contre toute attente, ce qui est communément appelé à Kambele le « Sassayé » se poursuit allègrement.
Le « Sassayé » c’est cette ruée frénétique et spontanée d’une foule imposante vers des trous d’or sans précaution aucune pour espérer très rapidement avant l’arrivée des Forces de maintien de l’ordre trouver quelques pépites d’or dans des chantiers suspendus par les mesures préfectorales.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.