Démission du gouvernement : le Premier ministre Joseph Dion Ngute de nouveau ‘humilié’

Joseph Dion Ngute a été désigné par le chef de l’Etat pour le représenter et présider les obsèques officielles du ministre des Mines, de l’Industrie et du Développement technologique, Gabriel Dodo Ndoke tragiquement décédé des suites de maladie le 21 janvier dernier à l’hôpital de la Caisse.

Pour cette cérémonie non moins importante, ce n’est plus le Secrétaire général de la Présidence de la République ou encore le directeur du cabinet civil qui représentent le Chef de l’Etat comme ce fut le cas pour des évènements beaucoup plus prestigieux à l’instar par exemple de la remise de drapeau aux Lions Indomptables pour la Coupe du monde ou encore pour prendre de grandes décisions mais le Premier Ministre qui normalement devrait dans les normes être le numéro 2 de Paul Biya à Etoudi.

A en croire Boris Bertolt, le Premier ministre songerait à démissionner du gouvernement car il aurait eu son lot d’humiliation lors de la prise de grandes décisions au sommet de l’Etat et son autorité est visiblement sapé sur plusieurs dossiers.

« En effet, l’initiative des négociations a été prise par le gouvernement du Cameroun sur instruction de Paul Biya. Le premier ministre a rendu compte à plusieurs reprises au chef de l’Etat des avancées de la préparation des négociations. L’accord de la majorité des factions ambazoniennes a été obtenue. Dion Ngute a régulièrement transmis les points de la négociation à Paul Biya qui en retour lui donnait des instructions appropriées.

Trois réunions se sont déroulées au Canada avec des représentants du gouvernement du Cameroun et les factions ambazoniennes.

Aujourd’hui, après le démenti de René Emmanuel Sadi, sur instruction du secrétaire général de la président de la présidence de la République, Ferdinand Ngoh Ngoh, Le premier ministre, Dion Ngute, se sent affaibli, pleure régulièrement dans son bureau et ne cache plus son envie de partir. Il n’a pas été averti dû volte-face du Président et a appris comme tout le monde, le démenti gouvernement à travers le communiqué de Rene Sadi. Dion Ngute est d’autant plus mal que derrière ce camouflet se cachent les manœuvres de deux de ses adversaires redoutables, adeptes de la poursuite du conflit dans le NoSo : Paul Atanga Nji et Ferdinand Ngoh Ngoh.

Dion Ngute estime avoir déjà été suffisamment humilié par Paul Biya face à Ferdinand Ngoh Ngoh et ce sur de nombreux dossiers. Cette fois ci c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase.

Car, le premier ministre, Dion Ngute, diplomate de formation, très apprécié des chancelleries occidentales, a perdu la face. Son autorité semble définitivement bafouée. Désormais, il veut partir. Il n’en peut plus » indique Boris Bertolt.

Concernant le défunt, Gabriel Dodo Ndoke, il sera inhumé le samedi 18 février 2023 à Batouri, département de la Kadey, région de l’Est, laissant une veuve et sept enfants. Ce vendredi 17 février, après la mise en bière à la morgue de l’hôpital général de Yaoundé en présence du chef du gouvernement Joseph Dion Ngute, le programme prévoit une messe à la cathédrale Notre Dame des Victoires de Yaoundé. l’inhumation suivra à Batouri dans la région de l’Est-ce samedi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *