URGENT : Voici comment un convoi de l’armée camerounaise fait un grave accident Ndop (Nord-Ouest)

L’incident eu lieu dans la nuit du 17 au 18 septembre 2021 à Ndop dans la région du Nord-Ouest d’après les source. Un convoi de l’armée camerounaise parti à la traque du Général ambazonien No Pity a eu un grave accident en cours de route. Plusieurs soldats appelés en renfort ont été blessés. Le lanceur d’alerte N’Zui Manto annonce 26 blessés dont 16 à l’hôpital militaire et 10 autres à l’hôpital régional de Bamenda. Aucun militaire n’a perdu la vie dans l’accident.

L’armée camerounaise perd de plus en plus d’éléments dans la guerre en cours dans les régions anglophone du pays. Annoncé pour mort, le redoutable chef de guerre No Pity a fait un retour remarquable en abattant une vingtaine de militaires camerounais. Cette attaque de trop aurait poussé les autorités camerounaises à mettre à prix la tête du Général No Pity. Selon le journaliste exilé Michel Biem Tong, le régime de Yaoundé promet 200 millions de francs CFA à toute personne qui parviendra à neutraliser ce combattant sécessionniste.

« De sources dignes de foi, suite à l’attaque de Sagba Hills ayant causé la mort d’une vingtaine de soldats camerounais ce 16 septembre, les services secrets camerounais auraient mis à prix la tête du chef du Marine Forces of BAMBALANG (groupe armé indépendantiste), General No Pity. Montant en jeu : 200 millions de FCFA. Un plan de capture est en train d’être concocté par les services camerounais en connexion avec un certain BOY K, la taupe dans les rangs du groupe armé », indique la source.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *