à la uneCameroun

Sommet crucial de la CEDEAO à Abuja : focus sur les coups d’État en Afrique de l’Ouest


La Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) prévoit une réunion décisive le 10 décembre à Abuja pour discuter de la situation politique mouvementée de la région, marquée par des coups d’État militaires récents.

Suite aux précédents sommets entièrement dédiés aux événements post-coup d’État, cette prochaine rencontre ordinaire abordera plusieurs sujets critiques. Le président de la commission de la CEDEAO, Omar Alieu Touray, a échangé avec le président ivoirien Alassane Ouattara à ce sujet lors d’une réunion à Abidjan, comme l’a annoncé un communiqué de la présidence ivoirienne.

La situation dans plusieurs États membres sera passée en revue. Parmi les sujets de discussion, les présidents devront examiner les crises politiques au Mali, au Burkina Faso, au Niger et en Guinée, tous dirigés par des gouvernements militaires depuis 2020, ayant été suspendus de l’organisation.

À cela s’ajoute la situation en Sierra Leone, où une tentative de coup d’État récent a entraîné la mort de 21 personnes. L’attention se concentrera également sur la question du Niger, où l’option militaire reste suspendue en attendant des résultats des sanctions imposées.

Abdel-Fatau Musah, commissaire aux affaires politiques de la CEDEAO, a déclaré qu’ils n’accepteront en aucun cas une transition de trois ans proposée par le général Tiani pour le retour à l’ordre constitutionnel au Niger, soulignant que le dialogue est pour l’instant rompu.

Ce sommet revêt une importance capitale pour l’Afrique de l’Ouest, offrant une opportunité cruciale pour les leaders régionaux de discuter des défis actuels et d’explorer des solutions pour restaurer la stabilité politique dans la région.





Source link

Please follow and like us:
à la uneCameroun

Sommet crucial de la CEDEAO à Abuja : focus sur les coups d’État en Afrique de l’Ouest


La Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) prévoit une réunion décisive le 10 décembre à Abuja pour discuter de la situation politique mouvementée de la région, marquée par des coups d’État militaires récents.

Suite aux précédents sommets entièrement dédiés aux événements post-coup d’État, cette prochaine rencontre ordinaire abordera plusieurs sujets critiques. Le président de la commission de la CEDEAO, Omar Alieu Touray, a échangé avec le président ivoirien Alassane Ouattara à ce sujet lors d’une réunion à Abidjan, comme l’a annoncé un communiqué de la présidence ivoirienne.

La situation dans plusieurs États membres sera passée en revue. Parmi les sujets de discussion, les présidents devront examiner les crises politiques au Mali, au Burkina Faso, au Niger et en Guinée, tous dirigés par des gouvernements militaires depuis 2020, ayant été suspendus de l’organisation.

À cela s’ajoute la situation en Sierra Leone, où une tentative de coup d’État récent a entraîné la mort de 21 personnes. L’attention se concentrera également sur la question du Niger, où l’option militaire reste suspendue en attendant des résultats des sanctions imposées.

Abdel-Fatau Musah, commissaire aux affaires politiques de la CEDEAO, a déclaré qu’ils n’accepteront en aucun cas une transition de trois ans proposée par le général Tiani pour le retour à l’ordre constitutionnel au Niger, soulignant que le dialogue est pour l’instant rompu.

Ce sommet revêt une importance capitale pour l’Afrique de l’Ouest, offrant une opportunité cruciale pour les leaders régionaux de discuter des défis actuels et d’explorer des solutions pour restaurer la stabilité politique dans la région.





Source link

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
YouTube
Pinterest
LinkedIn
Share
WhatsApp