Les nouvelles ne sont pas bonnes : Après André Onana, voici pourquoi Zambo Anguissa sur le banc des accusés (Vidéo)

L’information qui a volé la vedette au match proprement dit contre la Serbie c’est la mise à l’écart du gardien des Lions Indomptables André Onana.

En effet d’après les informations d’après match du sélectionneur national Rigobert Song Bahanag, c’est une question de discipline qui a eu raison de cette exclusion du portier de l’Inter de Milan.

« André Onana est mis de côté pour indiscipline. C’est est un maillon important mais il faut être discipliné. On doit privilégier le groupe et pas les individualités. On ne remet pas en cause ses performances. J’ai demandé qu’il attende. On va voir s’il va changer » a indiqué Rigobert Song Bahanag en conférence de presse.

Une autre accusation sur la tête des Lions Indomptables, c’est celle des fautifs lors du match joué contre la Serbie. En effet, André Frank Zambo Anguissa le maitre à jouer de SC Napoli serait fautif sur les premiers et seconds buts serbes d’après les analyses d’après match.

A en croire Alain Denis Ikoul, André Frank Zambo Anguissa a été un peu léger sur les actions ayant conduit aux buts serbes notamment le premier et le second but. Mais il n’est pas seul à le constater. D’autres personnes ayant suivi le match le confirment. Il a d’ailleurs été noté à 3,5 sur 10 pour ce match.

« Je confirme qu’il est l’élément déclencheur des deux buts. Il y a certaines danses ou grimaces voire certaines prestations qu’on n’effectue pas en défense. La tolérance ne veut pas dire être une icône parfaite. Tu joues bien mon grand mais aujourd’hui tu as été un peu léger » a écrit Harry Bee sur Twitter.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *