RÉVÉLATION : Manaouda Malachie accusé de collecter un pseudo impôt qui lui rapporte 27 milliards par an

• Le test PCR est payant au Cameroun

• Le gouvernement l’a officiellement communiqué

• C’est beaucoup d’argent quand on y pense

Le test PCR est un test de diagnostic moléculaire qui met en évidence la contraction d’un virus par un individu. La majorité des tests PCR est réalisé sur des échantillons prélevés en utilisant des tampons nasaux. Les sécrétions nasales, le sang, la salive, l’urine ou encore le liquide amniotique peuvent être testés par PCR. Ensuite, les échantillons sont analysés grâce à une méthode qu’on appelle « amplification en chaîne par polymérase » (PCR) qui détecte l’ARN du virus : soit le génome qui permet son identification.

Avec l’apparition de la maladie à coronavirus, tous les pays ont rendu le test PCR Covid obligatoire pour les étrangers en destination du pays. Récemment, le gouvernement camerounais a rendu payant le test PCR. Dr Albert Ze a été l’invité d’ABK Radio vendredi le 17 juin 2022. Il a fait quelques calculs qui méritent d’être découverts.

La mesure rendant le test PCR est une mesure qui ne vise pas la lutte contre la covid-19 et ce n’est pas uniquement une mesure qui concerne les voyageurs comme certains pensent, mais il faut savoir que toute décision politique de ce genre aura toujours des conséquences sur toute la société.

En rendant le test PCR payant, le gouvernement a trouvé un moyen de se faire un nouvel impôt pour faire face aux problèmes que nous avons actuellement. En faisant mes calculs, on a en moyenne neuf cent vingt mille (920 000) passagers par an fois trente mille (30 000) francs, ça fait vingt-sept milliards six cent millions (27 600 000 000) de francs CFA par an environ.

On essaye de nous faire comprendre qu’on fait quelque chose de bien pour le pays, pourtant ce n’est pas ça, il faut au moins dix (10) ans pour rattraper le fossé de l’argent qui a été détourné pendant la gestion du covid-19. Plus de trois cent milliards (300 000 000 000) de francs CFA ont été portés disparus et jusqu’à présent aucune lumière là-dessus, je ne suis pas contre le fait de rendre le test covid-19 payant, mais qu’on nous dise où sont passés les trois cent milliards de francs CFA mis à disposition pour gérer la crise du covid-19.

Vu le poids que ça avait déjà sur l’économie camerounaise, il est normal que le test covid-19 soit payant et tout citoyen aimerait participer à la construction de sa nation ; mais il faut que les choses soient claires ; le premier argent était l’argent public qui s’est perdu dans les poches des personnes qui ne sont jusqu’ici pas inquiétées.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.