CultureInternational

« Ils sont partis… » : Cindy Van der Auwera avoue vivre une situation « très compliquée » sur Instagram


Cindy Van der Auwera a connu d’importants problèmes de santé qui l’ont emmenée au bloc opératoire. La mère de famille qui s’est vue retirer une tumeur au niveau reprend du poil de la bête comme elle le montre chaque jour. Ce mercredi 3 avril, elle a confié vivre une situation qui l’a beaucoup chagrinée…

Cindy Van der Auwera a connu des semaines compliquées… Après de terribles douleurs, la maman à la tête d’une famille nombreuse a découvert qu’elle avait une tumeur au cerveau et qu’elle allait devoir être opérée. Elle avait confié à ses abonnés : « Depuis 2 ans, je souffre de douleurs dans la mâchoire, ce qui m’a valu l’ablation des dents de sagesse, chose qui n’a servi à rien, car les douleurs persistaient ». Et de poursuivre toujours sur Instagram : « Le médecin pense alors à des douleurs du nerf trijumeau. En fin d’année dernière, je passe alors une IRM. Le verdict tombe et là, Seb et moi nous restons scotchés, choqués comme par un coup de massue […] Il est écrasé par une tumeur cérébrale (visiblement bénigne)« .

Cela dit, la tumeur n’a pas été complètement extraite, et ce, pour une raison bien précise. « J’ai un contrôle tous les 3 mois par IRM. Si ça grossit, le chirurgien a parlé de radiothérapie. C’était trop risqué par rapport à la localisation« , a-t-elle expliqué dans sa story en mars dernier sur Instagram. Depuis, celle que l’on a découverte dans Familles nombreuses : la vie en XXL tente de reprendre du poil de la bête en misant sur le repos. Elle donne de ses nouvelles au quotidien et ce mercredi 3 avril, elle a avoué qu’un chagrin était venu ternir sa journée.

Cindy Van der Auwera, maman poule

En effet, sous une photo en compagnie de ses plus jeunes enfants, elle a écrit : « C’est la première fois que les loulous partent en séjour loin de nous. Ils sont partis pour trois jours avec l’école. J’avoue que c’est très compliqué et ils me manquent énormément. Comme on peut dire ‘un seul être vous manque et tout est dépeuplé' ». « Là, ils sont trois alors, imaginez un peu. Certains diront que ça leur fera du bien, qu’ils vont s’épanouir… Oui, peut-être, mais ils sont encore petits : Vaitea n’a que 4 ans, Vainui 5 et Hinaiti 7 », a précisé l’épouse de Sébastien Van der Auwera.

Puis l’infirmière de profession de reprendre : « Perso, quand je replonge en arrière, je me souviens que ma première sortie en séjour scolaire était en 6ᵉ, pas en moyenne section de maternelle. Alors oui, je suis peut-être protectrice, une maman poule et maman louve en même temps, mais je suis fière de l’être et ça la restera jusqu’au bout ». En story, elle a précisé que ses « petits loups » étaient allés à la plage avec l’école et que leur absence avait laissé un vide à la maison puisqu’ils ne sont plus que six sur treize habituellement.

© Instagram @vdafamily





Source link

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
YouTube
Pinterest
LinkedIn
Share
WhatsApp