Gardez votre cerveau en bonne santé grâce à ces conseils.

Votre cerveau est l’un de vos organes les plus importants. Il est responsable de tout, de vos pensées et émotions à vos mouvements physiques.

Avec l’avancée en âge, il est naturel que nos fonctions cérébrales déclinent légèrement. Cependant, il existe des choix de mode de vie que nous pouvons adopter pour garder notre esprit vif. Voici cinq erreurs à ne pas commettre pour que votre cerveau maintienne sa bonne santé :

Erreur n°1 :  Ne pas dormir suffisamment.

Le sommeil est un des piliers d’une meilleure santé globale. Ne pas dormir suffisamment peut être une cause majeure des problèmes cérébraux. Quand vous souffrez des troubles du sommeil, ils pourront empêcher votre corps à se détendre et à se réparer. Au fil du temps, vous pourrez courir de sérieux risques au niveau de vos systèmes immunitaire, cardiaque et nerveux.

Il est important de se reposer pleinement et avoir un sommeil réparateur pour éviter des problèmes cognitifs, comme des difficultés à se concentrer et à prendre des décisions. Si vous ne dormez pas suffisamment ou vous souffrez des troubles du sommeil, il est important de consulter un médecin. À travers son diagnostic, vous pouvez déterminer la cause sous-jacente et mettre en place un plan de traitement.

Erreur n°2 : Avoir un rythme alimentaire malsain.

Tout comme la consommation d’aliments sains aide le reste de notre corps à fonctionner correctement, elle est également bénéfique pour notre cerveau. Un régime riche en fruits, légumes et céréales complètes est associé à une meilleure fonction cognitive, tandis qu’un régime riche en graisses saturées et en glucides simples est associé à des problèmes de mémoire.

Manger du poisson est recommandé, au moins une fois par semaine : maquereau, saumon, sardine, etc. Préférez les poissons gras qui sont riches en oméga-3, EPA et DHA. Un taux important d’EPA réduit les risques de la maladie d’Alzheimer et de dépression. Le DHA quant à lui est un composant lipidique principal des neurones. Le poisson contient de plus du sélénium contribuant à maintenir les cellules grises en bonne forme. Multipliez les effets en respectant la quantité de vos portions et en maintenant l’équilibre des nutriments dans votre assiette.

Erreur n°3 :  L’isolement et la solitude.

Être isolé des autres peut avoir un impact négatif sur la santé mentale. Des études ont montré que la solitude et l’isolement social peuvent entraîner un déclin cognitif, voire une démence. De plus, les humains sont des créatures sociales, et le maintien de relations personnelles étroites est important pour le bien-être mental. Il est donc essentiel que vous fassiez l’effort d’entrer en contact avec d’autres personnes sur une base régulière.

Il existe de nombreuses façons de le faire, notamment en adhérant à un club ou à une organisation, en participant à des événements sociaux ou simplement en passant du temps avec sa famille et ses amis. En prenant des mesures pour rester en contact avec les autres, vous pouvez contribuer à garder votre esprit sain et à prévenir l’apparition d’une maladie mentale.

Erreur n°4 : Mener un mode de vie sédentaire.

La plupart d’entre nous savent que l’exercice est bon pour notre santé physique. Mais saviez-vous qu’il est aussi avantageux pour votre cerveau ? L’exercice contribue à améliorer le flux sanguin vers le cerveau et favorise la croissance de nouvelles cellules cérébrales. Un mode de vie sédentaire, en revanche, a été associé au déclin cognitif. Par conséquent, si vous voulez garder votre esprit vif et votre cerveau en bonne santé, il est important de bouger ! Même une activité modérée peut impacter positivement l’anatomie du cerveau et le fonctionnement du système nerveux. Faites une promenade, suivez un cours de yoga ou levez-vous et étirez-vous simplement toutes les deux heures.

D’une part, selon les résultats d’une étude parus en décembre 2021 dans Aging, au lieu de se lancer dans une seule activité à corps perdu, varier les activités permettrait de réduire les risques de démence. Des exercices physiques à la cuisine, en passant par les cours de danse, allant au jardinage, le choix est immense.

Erreur 5 :  Ne pas mettre votre esprit au défi.

La stimulation mentale est essentielle pour garder un esprit vif en vieillissant. Mettre votre cerveau au défi par des activités telles que la lecture, les puzzles, l’apprentissage et l’exploitation de nouvelles ressources vous aidera à garder un esprit actif et sain.

Des activités qui vous aident à élargir vos connaissances et vos relations sont aussi à privilégier pour apprendre de nouvelles choses. Par conséquent, faites plusieurs activités pour réduire les risques de déclins cognitifs, surtout si vous avez déjà passé le cap de la soixantaine.

Conclusion :

Nous avons tendance à penser à tort que le principal facteur qui influence notre santé cognitive est l’avancée en âge. Cependant, le choix d’activités quotidiennes et notre alimentation peuvent aussi impacter les capacités cognitives, comme ils sont aussi responsables de notre bien-vivre. Prendre soin de sa santé, c’est aussi prendre soin de son cerveau.

* Presse Santé s’ efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l’ avis d’un proffesionel de santé.

Vous aimez nos contenus ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *