France : Nicalas Sarkozy encore face aux juges dans l’affaire Bygmalion voici les détails

 

Ce mardi 15 juin, l’ancien président français, Nicolas Sarkozy sera devant la justice pour donner des explications sur le financement de sa campagne en 2012 (affaire Bigmalion). L’ancien compagnon de Kadhafi devra expliquer à la barre du tribunal comment les dépenses de sa campagne présidentielle ont franchi le seuil de 20 millions d’Euros.

Nicolas Sarkozy est soupçonné d’avoir délibérément laissé le coût de sa campagne présidentielle de 2012 dépasser la barre des 20 millions d’euros et est poursuivi pour fonds de campagne illégaux. Selon nos sources, les fonds ont été fournis par son parti UMP, grâce à de fausses factures.

Ses avocats ont plaidé non coupable car ils ont déclaré que leurs clients étaient trop occupés pour régler des problèmes d’argent pendant la campagne présidentielle. La défense a par la suite déclaré qu’il avait déclaré que le gestionnaire de compte ne lui avait rappelé aucune circonstance au-delà des frais normaux fixés pour la campagne présidentielle.

Lors de la campagne présidentielle de 2012, le président Jean-François Copé (Jean-François Copé) a été accusé par l’ancien chef de l’Etat de tirer profit de cette fraude. J’ai appris mercredi dernier que ce dernier a nié les charges retenues contre lui. Ce procès très attendu permettra sûrement à plus d’une personne de mieux comprendre cette sombre affaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *