Finlande et Suède dans l’OTAN: Vladimir Poutine prévient que cela « provoquera une réponse » russe

Le Président Vladimir Poutine est clair: la Russie apportera une réponse militaire aux provocations de la Finlande et de la Suède qui frappent inlassablement à la porte de l’OTAN. Si pour Poutine, tout ce bruit n’émeut guère la Russie, il menace toutefois de réagir si des armes occidentales tactiques sont déployées sur les territoires en question.

Selon Vladimir Poutine, les demandes de la Finlande et de la Suède ne sont pas en sorte une vraie menace pour la Fédération de Russie. Cet « élargissement de l’Otan ne constitue pas une menace immédiate (…) mais le déploiement d’infrastructures militaires sur les territoires de ces pays entraînera bien sûr une réponse », a précisé le Président Vladimir Poutine.

« Nous avons obtenu des preuves » qu’il y avait « des armes biologiques » en Ukraine près de la frontière avec la Russie, a révélé aussi Vladimir Poutine, en justifiant l’opération militaire spéciale de son pays. Pour Poutine, le Nazisme est désormais ancré en Ukraine, et ce depuis de longues années. C’est ce que son action en Ukraine veut également éradiquer.

« Le Nazisme a longtemps pris le dessus » en Ukraine professe Vladimir Poutine qui s’exprimait lors d’une réunion importante. La guerre en Ukraine se poursuit et les Russes avancent méticuleusement dans le Donbass. De leur côté, les Ukrainiens affirment être parvenus à repousser les soldats derrière la frontière de la ville de Kharkiv.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.