Decouvrez comment La police nigériane trouve 20 corps momifiés dans un sanctuaire suspect

La police du sud du Nigéria a arrêté trois personnes après la découverte de 20 corps momifiés près de la ville de Benin, dans l’État d’Edo.

Les cadavres ont été découverts dans un bâtiment soupçonné d’être utilisé comme un sanctuaire vaudou.

Un porte-parole de la police, Chidi Nwabuzor, confie à la BBC que les cadavres de 15 hommes, trois femmes et deux enfants ont été découverts.

On ne sait pas exactement depuis combien de temps ils étaient là.

Il ajoute que des policiers armés et des groupes d’autodéfense locaux avaient fait une descente dans le bâtiment situé à l’extérieur de la ville à la suite d’un signalement.

La police soupçonne les corps d’avoir été ramenés d’une morgue car ils portaient encore des étiquettes d’identification.

M. Nwabuzor a déclaré qu’un suspect arrêté sur les lieux où les corps ont été trouvés a dit que le propriétaire de l’endroit – qui est maintenant en fuite – était un ancien croque-mort d’un hôpital.

La découverte a choqué le pays et les habitants de la région se disent horrifiés.

Beaucoup se demandent comment les corps ont pu être cachés là sans que les voisins ne remarquent d’activités suspectes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.