CultureInternational

Appli pour les produits de cosmétiques : une experte explique pour faut-il s’en méfier



Avant de choisir un produit, vous avez peut-être le réflexe de le scanner sur une application de beauté. Et pour cause, celles-ci permettent d’en savoir plus sur la « dangerosité » du soin. Sauf que selon cette ingénieure cosmétique, les applications pour les produits de cosmétiques sont à consulter avec modération.

Les applications pour les produits de cosmétiques sont d’une grande aide. Leur mission est d‘informer les consommateurs sur la « dangerosité » des produits. Les ingrédients sont passés en revue, en les classant par couleurs, selon leur nocivité. Parfois, une note globale est attribuée au produit. Et ça peut faire mal ! Pour savoir ce qui se cache dans le flacon, il suffit de scanner le produit avec votre téléphone, et toutes les informations sont décryptées pour le consommateur. Mais cette ingénieure cosmétique, alias @pibou-beauty sur Instagram, « déconseille d’utiliser les applications de notation de produits cosmétiques. » Pour quelles raisons ?

Faut-il faire confiance aux applications pour les produits cosmétiques ?

Les consommateurs raffolent des applications pour les produits cosmétiques puisqu’elles évaluent le risque d’un produit skincare ou haircare. Elles mettent en avant les ingrédients potentiellement nocifs, additifs, allergènes et irritants. Sauf que l’experte ne voit pas les choses sous cet angle. Selon ses propos, « ça n’a aucun sens de noter les produits cosmétiques, et encore moins à partir de la liste des ingrédients. » Elle ajoute : « La liste des ingrédients ne nous apprend rien de la dose, de la concentration de l’ingrédient, de si c’est un produit rincé ou pas rincé, de si c’est un produit pour le visage ou le corps, de si c’est un produit pour les adultes ou les bébés… Ce sont des données qui sont extrêmement importantes pour évaluer les risques en toxicologie. »

L’ingénieure cosmétique @pibou-beauty poursuit son explication avec un exemple : « Sur ce genre d’application, les produits solaires sont toujours mal notés, avec des ingrédients qui vont être de couleur orange (risque modéré). Pourquoi ? Parce que ce sont des filtres solaires, et qui sont soumis à des restrictions d’usage, c’est-à-dire qu’ils ne doivent pas dépasser un certain pourcentage pour leur utilisation. » Le point que souhaite soulever l’experte est « qu’il est où le problème si on utilise cet ingrédient à des pourcentages inférieur autorisé par la réglementation cosmétique ? Il n’y en a pas, donc c’est illogique de pénaliser un produit cosmétique par rapport à ça. » Parfois, le produit de cosmétique est mal jugé malgré lui par l’application, ça ne veut pas dire que le soin en question est dangereux pour la santé. Il faut démêler le vrai du faux !





Source link

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
YouTube
Pinterest
LinkedIn
Share
WhatsApp