400 millions FCFA par mois : comment cette famille camerounaise gagne cette somme en vendant de l’or (vidéo)

Le business de l’or s’effectue dans plusieurs localités au Cameroun. L’on retrouve des milliers d’orpailleurs qui travaillent dans les mines artisanales. Notamment dans l’est du Cameroun, l’exploitation de mines d’or intoxique les populations, surtout les femmes. Un désastre environnemental et sanitaire. Seulement, à côté de ce décor, il y a certains qui tirent leur épingle du jeu. Selon un reportage effectué par Canal + au Cameroun, une famille gagne une somme colossale dans le business de l’or.
Selon le reportage, cette famille camerounaise gagne jusqu’à 400 millions FCFA par mois en vendant l’or qu’elle transforme à Dubaï. Le reportage décrit le processus de fonte jusqu’à la vente à Dubai et comment la famille s’en sort.

« Selon les données de la délégation régionale des mines de l’Est, 72 autorisations d’exploitation artisanale semi-mécanisée de mines d’or ont été accordées en 2018, couvrant une superficie cumulée de 38 437 km², soit près du tiers de la superficie totale de la région [1]. Ces autorisations ont été référencées comme appartenant à 37 compagnies minières aurifères. Les enquêtes de terrain menées par l’ONG WWF ont évalué l’ampleur de l’« informalité » de cette activité : en tout, 133 chantiers miniers et 98 compagnies, dont plusieurs entreprises chinoises, ont été recensées. Si les Chinois ne sont pas les seuls exploitants miniers de la zone, les guides locaux assurent que ce sont eux qui possèdent le plus grand nombre d’entreprises minières ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *